Au-delà des clichés auxquels ils ne sont pourtant pas dérober, ce qui intéresse les auteurs Frédéric et Nicolas Reitzaum, c'est de faire découvrir l'envers du décor, celui que seul un voyageur attentif peut percevoir dans toutes ses nuances : les hommes et les femmes de la Route 66 : les Indiens vivant dans les réserves du Nouveau-Mexique ou d Arizona, les fermiers des plaines centrales, les derniers cow-boys du Colorado, les tenanciers des stations-service du désert, chauffeurs de trucks, prêtres officiant à Las Vegas, croupiers d'un casino, membres des communautés isolées (amish ou mormons...), acteurs désespérés de Venice Beach et des rues de Hollywood. Si certains portraits seront nécessairement réalisés en situation de reportage, les auteurs emportent avec eux un studio portable pour immortaliser les « gueules », les personnes aux profils atypiques. Ils assisteront aussi à des meetings et rencontreront peut-être Barack Obama.